Louer son domicile pendant les vacances

Sommaire

 

Louer son habitation pendant ses vacances permet de financer une partie de ses vacances. Voici les clés pour louer votre domicile sereinement.

1. Trouver des locataires

Si vous ne comptez louer votre logement que de façon occasionnelle, évitez de passer par une agence : financièrement parlant ce n’est pas très intéressant.

  • Comptez au moins 20 % de frais d’agence.
  • Et jusqu’à 40 % si le ménage et l’accueil font partie des prestations de l’agence.

Pour trouver des locataires, rien de plus simple :

  • De nombreux sites d'échange de maisons ou plus simplement de location saisonnière se sont développés ces dernières années sur Internet.
  • Ces sites proposent différents services : numérisation de photos, traduction de l’annonce dans plusieurs langues, etc.
  • Comptez entre 20 et 90 € pour poster votre annonce sur un de ces sites.

À noter : avant de sélectionner telle ou telle candidature, n’hésitez pas à demander une vidéo-conférence par Internet aux futurs locataires afin de voir à qui vous avez affaire.

Lire l'article

2. Établir un contrat de location

En louant votre maison pour les vacances, vous endossez le rôle de loueur meublé non professionnel. Vous devez donc présenter un bail à durée déterminée pour location meublée à vos occupants au sein duquel est précisé :

  • la durée de location ;
  • le montant du loyer et des charges ;
  • la présence d'un éventuel dépôt de garantie ainsi que son montant.

3. Location de son logement : précautions à prendre

Avant de partir en vacances, pensez à :

  • dresser un état des lieux ainsi qu'un inventaire de vos affaires personnelles : faire le compte de ce que vous mettez à leur disposition au sein d'un inventaire signé par vous et eux ;
  • enfermer à clé tout ce qui est personnel ;
  • laisser les clés à une personne de confiance si vous ne pouvez pas être présent le jour de l’arrivée des locataires ;
  • expliquer ou faire expliquer le fonctionnement des différents équipements de votre logement : arrivée d’eau, compteur électrique, mode d’emploi des appareils électroménagers, etc.

4. Personnes et organismes à informer de la location de votre logement

Quand vous décidez de louer votre domicile pendant les vacances, vous devez avertir :

  • si vous êtes locataire : avertir votre propriétaire, qui doit vous fournir une autorisation écrite ;
  • avertir le fisc : à la fin de l’année, ces revenus supplémentaires doivent être déclarés, comme « bénéfice industriel et commercial ».
  • si vous louez votre logement plus de 4 mois par an : déclarer un changement d'usage en mairie (car le logement est alors considéré comme un meublé touristique). Dans les communes de plus de 200 000 habitants, et celles des départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, une autorisation préalable de changement d'usage est requise ;

À noter : depuis le 1er décembre 2019, les communes qui ont instauré la procédure de déclaration préalable avec un numéro d'enregistrement des locations de meublés de tourisme peuvent demander aux plateformes en ligne de location de leur communiquer la liste détaillée des logements loués, avec notamment l'adresse, le numéro de déclaration et le nombre de jours pendant lesquels le logement a été mis en location par leur intermédiaire (décret n° 2019-1104 du 30 octobre 2019). Avant le 1er décembre 2020, la mairie ne pouvait faire cette demande d’information qu’une fois par an au plus. Par souci de simplification, le décret n° 2020-1479 du 30 novembre 2020 a supprimé cette limitation de demande annuelle.

  • contacter votre assureur et lui demander si votre contrat vous autorise à louer votre logement pour une durée limitée, le temps des vacances.

Le principe est d'assurer le locataire contre les préjudices qu'il pourrait causer à vos voisins et tiers, l'idéal pour cela est de souscrire une clause « pour le compte de qui il appartiendra ».

Bon à savoir : vous pouvez également demander à vos locataires qu'ils prennent une garantie dite « villégiature », qui leur permet temporairement le transfert de leur propre assurance habitation sur la vôtre.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider