Gestionnaire locatif

Sommaire

Lorsqu'on souhaite investir dans un bien locatif, il est essentiel de réfléchir à la façon dont sera géré son bien : plutôt que de s'en charger soi-même, on peut le confier à un gestionnaire locatif. En quoi consiste ce métier ? On vous dit tout sur les missions, les compétences et la formation des gestionnaires locatifs.

Métier

Le gestionnaire locatif est la personne qui effectue la liaison entre le propriétaire et le locataire, depuis la signature du contrat de bail du locataire lors de son entrée dans le logement jusqu’à l’établissement du solde de tout compte.

Le métier consiste à analyser les demandes de location, procéder à l'administration et la gestion du bien et proposer l'attribution des logements.

Il est aussi en charge de gérer les contentieux qui pourraient survenir comme :

  • le non-paiement des loyers par le locataire ;
  • la dégradation du logement par celui-ci ;
  • le non-entretien du logement par le propriétaire.

Il a dans ce cas de figure un rôle de médiateur.

Le métier peut s'exercer :

Missions des gestionnaires locatifs

Le gestionnaire locatif gère les biens immobiliers pour le compte des propriétaires. Il a différentes missions à remplir :

  • analyser les dossiers de location ;
  • établir les baux et les quittances de loyer ;
  • administrer le bien : s'assurer du paiement des loyers et des charges, gérer les loyers impayés ;
  • gérer l'aspect technique, répondre aux demandes des locataires ;
  • assurer le suivi des travaux si besoin ;
  • vérifier l'état du logement ;
  • vérifier tous les ans que le locataire a bien souscrit une assurance habitation, entretenu la chaudière, ramoné la cheminée ;
  • aider le bailleur à effectuer ses déclarations d'impôts.

Compétences

Le gestionnaire locatif doit posséder de nombreuses qualités : il doit être méthodique et rigoureux tout en développant un sens du commerce et de la négociation. Il doit également se tenir informé de l'évolution des différentes réglementations.

Il doit :

  • posséder des compétences administratives et comptables, avoir de la rigueur et le sens de l'organisation ;
  • avoir un sens commercial et de la négociation, posséder une capacité d'analyse et d'anticipation, être capable d'argumenter ;
  • avoir des connaissances en droit immobilier ;
  • être un bon médiateur, savoir être à l'écoute, avoir une aisance relationnelle : il fait l'interface entre le propriétaire et le locataire, sans jamais pouvoir prendre parti pour l'un ou l'autre.

Formation des gestionnaires locatifs

Pour devenir gestionnaire locatif, plusieurs cursus sont envisagés :

  • un BTS ou BUT (ex-DUT) dans le domaine de l'immobilier ;
  • un diplôme de niveau bac + 2 dans le domaine commercial ou de la gestion ;
  • une licence professionnelle en immobilier ;
  • un diplôme de niveau bac + 5 en droit immobilier ou en ingénierie Immobilière, souvent exigé.

Bon à savoir : un gestionnaire locatif peut envisager d'évoluer professionnellement en tant que responsable ou manager. Il peut aussi ouvrir son propre cabinet après quelques années d’expérience.

Rémunération

Le gestionnaire locatif démarre sa carrière en général avec un salaire brut de 2 000 €. Il peut avoir le statut de salarié ou d'indépendant.

Le salaire d’un gestionnaire locatif dépend du nombre de logements qu’il administre.

Il peut gagner entre 29 et 36 000 € bruts annuels.

Ces pros peuvent vous aider